Vidéo & Marketing #1 : Le full funnel marketing

Non classé

 

Dans cette première interview (la deuxième est ici), notre invité Bruno Guyot nous explique comment la vidéo est incontournable aujourd’hui pour performer en ligne.

Il abordera la notion de tunnel et de marketing “multi-touche”. Il illustrera ses propos par un cas concret et récent de campagne vidéo en séquence.

Transcription de la vidéo

Bonjour, je m’appelle Bruno Guyot, je fais des campagnes de publicité marketing en ligne à la performance.

Je fais ça pour tout un tas de clients, que ce soit des agences immobilières, des business schools, du e-commerce, j’ai vraiment un portefeuille client très varié.

Je suis également formateur Google officiel pour la Suisse sur des produits comme Google Ads et Google Analytics, entre autres.

C’est quoi pour toi le marketing moderne qui fonctionne aujourd’hui ?

Ce qu’il faudrait expliquer peut-être, c’est le concept de ce que j’appelle le full funnel marketing.

Ça part d’un principe simple c’est qu’il n’y a personne qui va venir regarder une pub, qu’elle soit vidéo, image ou peu importe, et qui va convertir* juste parce qu’elle a vu une pub maintenant et dans la foulée elle devient cliente.

*(convertir = accomplir sur un site web une action attendue comme remplir un formulaire de contact ou acheter un produit).

Ça c’est un mythe. Aujourd’hui ce qu’on constate c’est qu’en moyenne il faut à peu près 6 à 8 “touches”, c’est à dire 6 à 8 visites ou points de contact pour qu’une personne devienne cliente ou prospect.

C’est quoi ta stratégie ?

C’est le modèle de Fogg.

Il explique que pour qu’une personne devienne cliente, elle doit avoir suffisamment de motivation.

Finalement, augmenter la motivation c’est quoi ? 

C’est prouver son expertise, avoir plusieurs touches, montrer qu’on est un expert, montrer qu’on est une autorité, renseigner les gens.

Il faut donner pour recevoir. C’est la phrase clé du marketing. Tout passe par là. Il faut donner d’abord pour recevoir ensuite.

Ensuite, le deuxième axe, facile à faire. Et bien facile à faire c’est quoi ? C’est avoir une offre qui ne soit pas trop engageante. 

Et qu’elle soit bonne, parce que le marketing on peut en faire ce qu’on veut mais on n’est pas des magiciens. 

Si l’offre est mauvaise, on peut avoir tout ce qu’on veut ça ne marchera pas. 

Et puis la dernière étape du modèle de Fogg, elle dit qu’il faut avoir un déclencheur. C’est ce qu’on appelle une incitation à l’action. Et elle doit venir au bon moment.

Ça, c’est le marketing qui marche aujourd’hui. Le marketing où on voit une publicité et on a une action tout de suite c’est un mythe ça n’existe pas.

Est-ce que tu as des exemples ?

J’ai un exemple. J’en ai un tout récent. 

C’était pour un domaine de production de vins français et ils veulent vendre du rosé maintenant. 

Le message marketing, c’est qu’il va y avoir une pénurie de rosé durant l’été 2019.  

C’est pas totalement dénué de fondement puisque les prix du vin rosé augmentent chaque année et que ça fait plusieurs années qu’il y a une pseudo pénurie.

Après, il y a beaucoup de marketing là-dedans aussi :-). Bref. 

On a fait trois vidéos et puis on les a enchaîné. On a fait vraiment ce concept de funnel. On a diffusé les vidéos en séquences donc les personnes ont vu d’abord la vidéo 1, puis la vidéo 2, puis enfin la vidéo 3. 

La vidéo 3 étant la vidéo d’incitation à l’action ou là, on dit clairement venez offrir pour noël. (c’était une offre pour noël).

C’est une opération typique de full funnel marketing et c’est vraiment le marketing qui fonctionne aujourd’hui, surtout couplée à la vidéo.

Je vous propose de découvrir ces trois vidéos maintenant :

Vidéo 1 :

Vidéo 2 :

Vidéo 3 :

 

Est-ce que ça coûte cher ?

Oui bien sûr.  La création de vidéos, c’est quelque chose de complexe donc évidemment, ça a un prix.

Après, c’est comme les voitures, il y en a à tous les prix. 

Il y a aussi plusieurs formules pour le règlement, certaines qui sont plus ou moins souples. 

Par exemple une agence de production classique, elle va souvent avoir tendance à faire la vidéo puis à demander à ce qu’on l’a règle tout de suite pour les vidéos.

Alors qu’une agence de marketing vidéo, c’est des gens plus modernes déjà, des gens comme Enord où d’autres, peu importe, mais c’est beaucoup plus flexible.

Déjà ils font un accompagnement complet et puis ils font du marketing et de la vidéo. Et grâce à ça, ils permettent de lisser par des abonnements mensuels.  

Donc on n’a pas à débourser l’intégralité de la somme dès le départ. C’est très avantageux.

Ensuite il faut savoir aussi qu’il y a un budget marketing.  

La plupart des entreprises elles vont dépenser du budget marketing sur Google ou sur Facebook par exemple.

La vidéo c’est une ressource qui va vous permettre d’avoir un meilleur retour sur investissement et d’acquérir des clients pour moins cher.

Parce que c’est ce qu’il y a de plus impactant, parce qu’aujourd’hui c’est ce qui marche. Il y a de la vidéo partout, c’est pas un hasard. 

Si vous faites du marketing et que vous n’avez pas de vidéo vous ratez vraiment quelque chose.

Donc on peut aller piocher dans le budget marketing. Dépenser un peu moins pendant trois mois par exemple pour financer la vidéo.  

A la fin du compte, une fois qu’elle est là, elle va nous permettre d’avoir des meilleurs résultats marketing.

Donc ça fait du sens, pourquoi pas, d’aller piocher dans le budget marketing.

Il y a aussi les vidéos libres de droits. Pour 50-100€, on peut tout à fait acheter des vidéos de 10-15 secondes qui sont professionnelles, on n’a pas besoin de tout tourner. 

Et puis je dirais qu’il y a aussi la solution de faire par soi-même.  

Quand on voit les gopro ou plus récemment le dji osmo pocket, en deux secondes on peut filmer de manière professionnelle, stabilisée et réaliser soi même des vidéos.

Donc en conclusion, ça n’a pas vraiment à être cher.  Il y en a à tous les prix. Ca dépend d’où vous en êtes avec dans votre entreprise, si vous avez envie de faire par vous-même ou de déléguer à des professionnels.

Est-ce qu’on peut tout faire soi-même ?

Oui on peut acheter des vidéos, oui on peut filmer par soi même. 

Après bien sûr, l’ avantage majeur de travailler avec une agence qui fait de la vidéo et du marketing c’est ils ont l’intelligence. Ils vont vous aider à faire le scénario

On est dans un mode multi-touch avec un tunnel. 

L’idée c’est qu’en fonction d’où en sont les personnes par rapport à votre service (est-ce qu’ils sont froids ou est-ce qu’ils sont chauds) on va pas leur dire la même chose. 

Et donc, les vidéos doivent être différentes et les call to action de ces vidéos doivent être différent aussi.

Ca, c’est une vraie approche marketing et il n’y a qu’une agence spécialisée évidemment qui va pouvoir vous aider à faire ça.

Pour autant, vous pouvez tout à fait filmer ou acheter des vidéos libres de droits, aller voir l’agence dans un deuxième temps et qu’elle puisse vous aider, sur la base de ce que vous avez, et prendre en main la partie montage et la partie réflexion.

Je vous invite fortement à regarder la deuxième interview puisque c’est exactement ce qu’on va vous expliquer.

Comment on fait quand un client vient nous voir, ils a de la vidéo qui n’est pas du tout adaptée au web, pas du tout adaptée pour faire de la publicité, pas du tout adapté à la performance. 

Qu’est ce qu’on fait avec ça ?

Et bien on est capable de faire de faire des très bonnes choses. Et ça marche très très bien. 

Donc regardez la prochaine vidéo. On vous explique comment on fait, on vous donnera des exemples, des cas précis, des chiffres. Donc ne la loupez surtout pas :-).

Post a comment