fbpx

Funnel marketing : Quel contenu vidéo pour augmenter les ventes de vos clients ?

Dans cet article, nous allons voir ensemble comment réaliser un entonnoir de conversion en utilisant la vidéo comme unique média pour booster les ventes de vos clients.

Pour vous faire un petit rappel :

Un entonnoir de conversion (en anglais : funnel marketing), c’est le parcours entrepris par un prospect sur vos réseaux digitaux, l’emmenant à un objectif précis et défini par vos soins.

Les objectifs peuvent être :

  • Achat d’un produit sur votre site web
  • Téléchargement de votre application
  • Prise de contact via un formulaire
  • Abonnement à votre newsletter

Voici ci-dessous un schéma récapitulatif de cette méthode.

Le Funnel Marketing (entonnoir de conversion)

Je ne sais si vous vous en souvenez, mais nous l’avions déjà abordé dans un précédent article avec Bruno Guyot qui nous expliquait la notion de tunnel de conversion et de marketing « multi-touche ».

Aujourd’hui on constate qu’il faut en moyenne 6 à 8 “touches”, c’est-à-dire 6 à 8 visites ou points de contact pour qu’une personne devienne cliente ou prospect.

Une méthode « éprouvée »

Lorsque le consommateur est ciblé par les publicités que vous gérez pour le compte de vos clients, il doit impérativement recevoir le bon message.

Le succès d’une campagne de publicité réussie réside dans le fait de s’adresser à son audience de la bonne manière, au bon moment.

Si on part du principe que l’on réalise une campagne de publicité 100% vidéo, il va donc falloir écrire des scénarios qui respectent la stratégie de l’entonnoir de conversion.

Notre formule “magique”

Voici la stratégie vidéo marketing que nous vendons à la plupart des agences.

Une suite de 4 vidéos pensées et optimisées pour répondre au mieux à l’objectif de conversion.

On commence par attirer l’attention de notre cible avec une vidéo décalée ou l’objectif est d’éveiller la curiosité. Le prospect ne connaît pas encore l’entreprise de votre client et dans un monde de “sursollicitation”, il va falloir être original pour se démarquer de la concurrence et capter son attention rapidement.

Une fois que celui-ci aura été capté par la première vidéo, il va falloir faire en sorte qu’il s’apparente à la marque ou l’entreprise de votre client, à travers une vidéo qui suscite son intérêt. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est très important d’avoir bien défini au préalable les personas.

La troisième vidéo va venir ensuite rassurer l’audience. Il peut s’agir d’un témoignage client, de l’interview d’un influenceur (comme vous le verrez plus bas) ou encore d’un avis d’expert.

Maintenant que le “prospect est chaud”, il va falloir l’inciter à effectuer une action. C’est là qu’intervient la quatrième vidéo. Un format court, percutant, allant à l’essentiel et proposant un call-to-action sur la dernière séquence.

En appliquant cette logique, dans le bon ordre, nous maximisons les chances de transformer le prospect en client et par conséquent, d’augmenter les ventes de vos clients.

Un exemple vaut mieux qu’un long discours

Je vous propose de vous montrer un petit exemple d’une campagne vidéo qui a cartonnée et qui dans l’ensemble reste très simple en terme de conception.

Pour la petite histoire : le 03 juin 2018, nous avons organisé un festival sur le thème du drone et des nouvelles technologies. Il fallait absolument communiquer de manière originale et percutante pour attirer un maximum de personnes à l’événement.

Vidéo #1 : Attirer l’attention

Pour cette première vidéo qui intégrera la campagne de publicité de votre client, le principal but est d’attirer l’attention de son audience idéale. Il faut réussir à surprendre le consommateur tout en essayant de le tenir en haleine.

Dans l’exemple ci-dessus, nous avons utilisé le format “fake prank” filmé de façon amateur pour attirer l’attention de notre cible.

Tous les codes pour réaliser ce type de vidéo étaient réunis. Une couverture alléchante, un titre accrocheur (“ON À VOLÉ BOULANGER”), la participation d’un policier complice, etc…

La vidéo a tellement cartonnée dans la communauté du drone que nous avons été contraint de la supprimer. En effet, certaines personnes (notamment quelques hauts placés) ont criés au scandale et ont fait pression sur l’événement…

Concernant les statistiques de cette vidéo, rien que sur le post “organique” nous avons eu plus de 30K vues, 442 partages et 259 likes en seulement 24H. Nous n’en attendions pas tant.

30K vues, 442 partages et 259 likes générés en 24H.

Vous l’avez compris, le but est d’attirer l’attention de la cible de votre client pour qu’elle s’intéresse à sa marque ou son entreprise.

Même si cette vidéo a bien fonctionné, nous vous recommandons de respecter les caractéristiques suivantes pour votre vidéo #1 :

Conseils pour la vidéo #1 (Attirer l’attention)

  • Durée : entre 30s et 1min
  • Logo de la marque : placé uniquement à la fin
  • Objectif : capter l’audience dans les 5 premières secondes
  • Conseil : utilisation de l’humour pour marquer les esprits

Vidéo #2 : Susciter l’intérêt

Pour la deuxième vidéo de la campagne, il va falloir cette fois-ci susciter l’intérêt de l’audience.

Il faut que les consommateurs se retrouvent dans cette vidéo et s’imprègnent de la marque de votre client.

Dans cet exemple, nous avons essayé de mélanger sourires, partage et bonne humeur autour de l’activité principale de notre festival : une course de drone.

À cette étape du tunnel de conversion, l’audience est déjà mature car elle a déjà entendu parlé de la marque de votre client avec la première vidéo.

Il va falloir la séduire assez rapidement afin qu’elle s’approprie ce que vous lui montrez.

Conseils pour la vidéo #2 (Susciter l’intérêt)

  • Durée : entre 15s et 30s
  • Logo de la marque : placé pendant la vidéo + à la fin
  • Objectif : l’audience doit se retrouver dans la vidéo
  • Conseil : utilisation des émotions pour toucher votre audience

Vidéo #3 : Rassurer

À ce stade de l’entonnoir, nous avons normalement récolté des contacts qualifiés. L’audience est intéressée mais certains prospects ne sont pas aussi matures que d’autres.

Il va falloir réussir à les rassurer pour pouvoir les accompagner progressivement vers la fin de l’entonnoir de conversion, c’est-à-dire l’acte d’achat.

Pour cela, rien de mieux que de faire appel à un expert pour témoigner de qualité de la marque, des produits ou services, etc…

Le format interview fonctionne très bien et permettra d’une façon très efficace de rassurer l’audience.

Pour l’occasion, nous avions fait appel à un influenceur / Youtubeur nommé “Drone My Life” ayant plus de 30 000 abonnés. L’idée était simple, présenter notre festival auprès de sa communauté constituée essentiellement de dronistes.

Conseils pour la vidéo #3 (Rassurer)

  • Durée : entre 1min30 et 5min
  • Logo de la marque : placé tout le long de la vidéo
  • Objectif : l’audience doit se sentir rassurée tout au long de la vidéo
  • Conseil : utilisation d’un expert pour témoigner de la qualité de la marque, des produits ou services.

Vidéo #4 : Vendre

Nous arrivons sur la 4ème vidéo. Le consommateur dispose d’informations précises sur la marque de votre client et il va falloir lui faire une offre.

L’idée ici est d’aller à l’essentiel en proposant à l’audience de réaliser une action dès la fin de la vidéo. C’est le CTA que vous connaissez sous le nom de “Call-to-Action“.

Comme vous le savez, le “Call-to-Action” est souvent représenté comme un bouton qui incite l’utilisateur à effectuer une action précise : inscription, contact, réservation, achat…

Conseils pour la vidéo #4 (Vendre)

  • Durée : entre 5s et 30s
  • Logo de la marque : placé tout le long de la vidéo
  • Objectif : l’audience doit réaliser l’action proposée par le “Call-to-Action”
  • Conseil : Il faut que le format soit très dynamique

Conclusion

“73% des internautes sont plus susceptibles d’acheter un produit ou un service après avoir visionné une vidéo sur le sujet” (Source : DemandGen).

Ce qui est sûr, c’est que d’utiliser la vidéo dans les campagnes de publicité de vos clients leur permettra de générer beaucoup plus de ventes.

Nous sommes conscients que faire réaliser plusieurs vidéos d’une qualité professionnelle coûte un certain prix. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons mis en place des solutions de paiement adaptées aux agences.

Les exemples ci-dessus ont été réalisés il y a plus d’un an et nos stratégies évoluent de jour en jour. N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des conseils sur les futures stratégies vidéo marketing de vos clients.

Au plaisir d’échanger avec vous !

Partagez l'article !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de